Haïti/Justice

L’équipe du PHTK se prononce enfin sur l’assassinat de l’ancien directeur général de radio Haïti-inter Jean Dominique, le secrétaire d’Etat à la communication, Eddy Jacqueson Alexis a indexé les politiques qui menaient la barque du pays l’année de l’assassinat.

Mercredi 03 Avril 2019.- Intervenant ce mercredi sur le dossier de l’assassinat du Journaliste politique Jean Dominique, le secrétaire d’Etat à la communication affirme que ce coup dur porté à la nation, il y a 19 ans, est le fruit des manœuvres des dirigeants qui ont voulu porter atteinte à la liberté d’expression. Eddy Jackson Alexis souhaite que la Cour de cassation travaille au plus vite pour que définitivement lumière soit faite sur cet assassinat.

Par ailleurs le secrétaire général de SOS Journaliste a exprimé un minimum de satisfaction par rapport à l’avancement de l’ordonnance du juge Yvikel Dabrezil. Guyler C. Delva informe que seulement trois(3) étapes supplémentaires sont nécessaires à l’aboutissement de l’affaire.

Rappelons que Mirlande Liberus, proche du parti politique “Fanmi Lavalas” et 8 autres personnalités sont citées dans l’ordonnance du juge. Une démande de récusation avait été faite par la principale accusée.

Lionel Louidor

louidorlionel@yahoo.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *