Une requête a été désposée le Mardi 9 Juillet en ce sens, selon un tweet de l’avocat André Michel. Ce dernier, oppossant farouche à l’équipe en place, demande au doyen du tribunal de première instance de Port-au-Prince, Bernard Saint-Vil, de confier le dossier à un autre juge d’instruction.

L’initiateur du dossier Petrocaraibe remet en question la capacité à mener le procès à terme. Membre du secteur démocratique et Populaire, André Michel continue d’exiger le départ sans consition du président Jovenel Moïse.

La Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *