Haïti/Justice

L’ex président d’Haïti veut que la lumière soit faite sur la dillapidation des quatre (4) milliards de dollars des fonds petrocaribe. Dans un discours prononcé le dimanche 31 Mars 2019, au cours de la cérémonie de graduation d’une promotion de l’université de la Fondation Aristide, l’ancien prête rappelle que la justice est la base de toute société. “Un Pays sans justice est comme une rivière sans eau”, justifie le leader du Parti Fanmi Lavalas. Il promet se ne jamais cesser d’exiger des comptes, tant que les autorités ne disent la vérité sur ces fonds.

Jean Bertrand Aristide exige aussi justice en faveur des jeunes tués des derniers événements survenus dans le Pays. Il s’agit de Roberto Badjo Thélusma 14 ans et l’étudiant à l’UNDH, Jean Laurent Delance 20 ans. Il me t aussi l’accent sur les centaines de personnes, regrette-il, assassinées dans le quartier de La Saline.

La demande de Jean Bertrand Aristide est celle des Petrochallangers et l’opposition. Certaines mesures sont déjà prises, en ce sens. Des fonds de l’une des compagnies appartenant au président de la répubique, Jovenel Moïse, ont été gelés par la justice haïtienne.

Fanel Delva

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *