Haïti/Justice

Le magistrat est donc reproché d’être incapable de mener à bout l’affaire. Le secteur démocratique et populaire de l’opposition estime également qu’il serait de mèche avec le pouvoir en place.

Dans un Tweet, le porte-parole du secteur démocratique et populaire, André Michel, annonce que la requête sera signifiée au Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire à « Toutes fins utiles ». L’opposant farouche au régime « Tèt kale » rappelle que le juge Ramoncite Accimé devra sursoir à toutes démarches concernant le dossier Petrocaraibe.

Il faut dire que certains petrochallengers continuent d’exiger la tenue du procès. L’opposition annonce pour le 8 Septembre 2019 la reprise de la mobilisation contre le pouvoir en place.

Fanel Delva

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *