Haïti/Politique

Le Palais national rejette toute possibilité de compromis vers un éventuel prolongement de mandats des parlementaires qui doivent ipso facto laisser le Parlement haïtien au deuxième lundi du mois de janvier, selon Markenson Cange, membre de la section communication du Palais national.

Mercredi 08 janvier 2020((journalistelibre.com)).- Cette prise de position concerne aussi certains Cartels municipaux dont leurs bilans se révèleraient négatifs selon Markenson Cange.

Deux tiers du Sénat et la totalité de la Chambre basse devront plier bagages selon le représentant de la section communication de l’Executif. Il a indiqué que le Président Jovenel Moïse aura tout simplement à constater la caducité du Parlement et prendra les décisions qui s’imposeront suivant les prescrits de la Constitution.

Par ailleurs Marckenson Cange informe que le Chef de l’Executif continue les consultations en vue de doter le pays d’un gouvernement avant la fin du mois de janvier.

Lionel Louidor

louidorlionel@yahoo.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *