Haïti/Politique

Les Députés de l’Opposition continuent d’exiger la mise en accusation du Chef de l’Etat haïtien, condition sine qua non pour que soit possible la séance de ratification du nouveau premier Ministre nommé Fritz William Michel.

Mardi 23 juillet 2018((journalistelibre.com)).- Le choix d’une nouvelle figure à la tête de la Primature n’a aucune importance selon les députés de l’Opposition qui croient que l’équipe au Pouvoir a un agenda bien défini.

“La majorité au Parlement haïtien n’a aucune raison de se plaindre des bloquages causés par l’absence d’un gouvernement depuis plusieurs mois, puisqu’ils avaient tout manigancé pour révoquer l’ex PM Jean Henry Céant”, a indiqué Abel Descolline.

Les opposants au Pouvoir à la Chambre basse critiquent vivement la gestion du président de la Chambre des députés, qu’ils accusent d’être de mèche avec Jovenel Moise. Gary Bodeau est un obstacle à la démocratie parlementaire, ont ils souligné

Lionel Louidor

louidorlionel@yahoo.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *