Crédit Photo: Google

Des scènes de pillage sont enregistrées dans la troisième ville du Pays. Des protestataires, qui exigent le départ du chef de l’État, expriment leur frustration face à la gestion qualifie catastrophique de Jovenel Moïse.

L’Église Catholique est parmi les grandes victimes dans la ville des Cayes. Des manifestants pillent les locaux de l’institution CARITAS. Ils brûlent des denrées trouvées à l’intérieur de l’espace. Les protestataires disent ne vouloir renter chez eux, tant que Jovenel Moïse ne démissionne.

Des informations font état également de plusieurs blessés par balle. Une situation qui risque de tourner en affrontements avec la Police Nationale d’Haïti.

Fanel Delva

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *