Haïti/Élections

Le président du Sénat se dit favorable à l’organisation des élections, cependant le sénateur de l’Artibonite croit que les grands problèmes liés à l’économie et à la sécurité nationale devraient être d’abord abordés avant de penser à ces joutes.

Pacifié les zones de non droit devrait être une priorité pour le gouvernement, selon Carle Murât Cantave. Il indique que l’aboutissement du dialogue entamé avec les protagonistes de la crise est une nécessité pour mettre en branle la machine électorale.

Le numéro du Sénat se préoccupe déjà du financement des élections de cette année et émet des doutes quand à la capacité de l’Administration Moise-Ceant d’aller vite au besogne pour faciliter la formation d’un nouveau Conseil Électoral provisoire qui devra élaborer le projet de loi électorale avant de le soumettre au Parlement Haïtien.

Lionel Louidor

Louidorlionel@yahoo.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *