Le patron de la Sogener répond à la provocation du chef de l’Ètat, lors de son discours ce 15 Octobre 2019. Dimitri Vorbe se montre prêt à renégocier son contrat ou même accepter que l’État ne fasse plus affaire avec lui.《À chaque fois que le peuple demande des comptes à ses dirigeants, on brandit le contrat. On dirait que ce contrat est un fer insdestructible》, réagit l’homme d’affaire sur compte tweeter.

Dimitri Vorbe, très critiqué par le pouvoir en place, estime, subtilement, que Jovenel Moïse fuit la réalité. Le responsable de cette usine de production d’électricité, veut prouver qu’il est de bonne foi. 《Si le contrat est la cause de la misère du peuple haïtien, il faut le résilier》 demande t-il au président Jovenel Moïse.

À chaque discours depuis le début de cette crise socio-politique, Jovenel Moïse ne rate jamais l’occation de tirer à boulets rouges sur des membres du secteur privé, qui avait financé sa campagne électorale. Il s’en prend également aux membres de l’opposition avec qui il dit vouloir dialoguer pour résoudre la crise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *