Haïti/Éducation

Les responsables de l’Association des écoles privées ont dénoncé ce mardi des initiatives jugées illégales du ministre de l’Education nationale , Pierre Josue Agenor Cadet qui selon eux n’a pas la légitimité d’engager le gouvernement en raison de son statut démissionnaire.

Les syndicalistes qui critiquent la légèreté du titulaire démissionnaire du MENFP quand à la réouverture des classes pour cette nouvelle année académique, ont dénoncé certaines actions jugées illégales de la part de Pierre Josue Agenor Cadet.

Ce dernier aurait ordonné le décaissement d’un montant de 100 million de gourdes du Fond National de l’Education “FNE”, en guise de subvention à l’Association des écoles protestante en Haïti.

La Rédaction de Journaliste Libre ne dispose pas encore des détails sur cette information, le cas échéant nos abonnés seront incessamment informés d’avantage sur la question…

Lionel Louidor

louidorlionel@yahoo.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *