Haïti/Politique

Le président du Sénat a annoncé ce vendredi qu’au regard des règlements intérieurs du Sénat de la République, il pourrait solliciter l’appui des forces de l’ordre pour faciliter un climat serein lors de la prochaine séance de ratification du premier Ministre nommé, Jean Michel Lapin.

Lundi 27 Mai 2019.- Cette option fait partie des trois possibilités envisagées par le numéro 1 du Sénat, Carl Murât Cantave qui a exprimé ses préoccupations quand à la nécessité de doter le pays d’un nouveau gouvernement.

Dans un premier temps, l’élu de l’Artibonite préconise un franc dialogue entre l’Executif et le Législatif qui doivent enterrer leur hache de guerre et prioriser les intérêts supérieurs de la nation.

La deuxième option est de solliciter l’assistance des unités de la Police nationale d’Haïti lors de la prochaine séance de ratification, suivant l’article 44 des règlements intérieurs du grand Corps stipulant que le numéro 1 du Sénat peut solliciter l’intervention des forces de l’ordre quand il y a affrontement physique dans la salle de séance.

Et en troisième lieu, Carl Murât Cantave menace de fermer le Sénat pour restructuration si les protagonistes n’arrivent pas à s’entendre pour garantir le bon fonctionnement de l’institution.

Signalons que la Commission devant analyser le dossier des nouveaux ministres ayant intégré le Cabinet a déjà soumis son rapport, le Bureau devra sous peu fixer une nouvelle date pour la tenue de la séance de ratification de Jean Michel Lapin.

Lionel Louidor

louidorlionel@yahoo.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *