Haïti/Corruption

Les récentes déclarations du Sénateur Sorel Jacinthe, viennent de fragiliser d’avantage les risques autour de la ratification de l’énoncé de la déclaration de politique générale de Fritz William Michel. S’il est bien vrai que le sénateur confirme la distribution de fortes sommes d’argent au parlementaires du groupe “GPR” en échange d’un vote favorable, le premier Ministre nommé a quand à lui rejeté d’un revers de main ces allégations jugées mensongères.

Vendredi 13 septembre 2019((journalistelibre.com)).- Les échanges avec les membres du Groupe Parlementaires du Renouveau (GPR) étaient axés sur des promesses relatives à certains projets d’infrastructures dans chaque commune des membres représentés au sein du bloc.

Fritz William Michel dit n’avoir jamais eu des discussions d’argent avec ces parlementaires au point de les soudoyer, contrairement aux déclarations du sénateur Sorel Jacinthe.

Par ailleurs le sénateur Kedler Augustin, membre de la majorité au Sénat haïtien, a affirmé qu’aucun PM nommé n’a jamais franchi l’étape du Parlement si ce n’est par compromission.

Lionel Louidor

louidorlionel@yahoo.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *