Haïti/Sécurité

Sur son compte Twitter, le porte-parole de la Primature, Pascl Adrien, a publié des révélations du Premier ministre, Jean Henri au micro d’un journaliste de CNN selons lesquelles, il a été la principale cible des 8 mercenaires interpellés par la PNH le dimanche 17 février dernier.

Le chef de la Primature a donc démenti les rumeurs qui laisseraient croire que ces individus visaient à braquer la BRH.

L’objectif était de préférence de gravir le sommet du batiment logeant la Banque centrale afin de dominer le Premier ministre depuis son bureau ainsi que le Parlement haïtien, selon le Tweet de Pascal Adrien qui a demandé à la Justice de faire son travail.

Par ailleurs, le commissaire du Gouverment Commissaire Port-au-Prince, Me Paul Eronce Villard, a annoncé, lors d’une conférence de presse mardi, la poursuite d’une « enquête de flagrance » concernant à l’arrestation de ces individus.

Il s’agira, selon le chef du Parquet, d’une enquête pour déterminer si les detenus disposent d’« autorisation expresse » délivrée par la Direction générale de la Police nationale d’Haïti (PNH) pour utilisation d’armes de guerre sur le territoir.

D’un autre côté, Me Villard, qui annonce les resultats de ces enquêtes dans les prochaines 48 heures, a dementi les rumeurs faisant croire qu’il faisait l’objet de pression de la part des autorités pour libérer les personnes interpellées dans le cadre de cette affaire.

Wilner Jean Louis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *