Haïti/Politique

Le leader de la plate-forme Pitit Desalin va droit au but : le président doit partir. « Jovenel Moïse avait déclaré que tous ceux qui sont impliqués dans la dilapidation des fonds Petrocaribe doivent se mettre à la disposition de la justice », rappelle le responsable de cette structure politique.

L’ancien sénateur du Nord appelle à l’unité des partis politiques pour achever la bataille. Jean Charles Moïse se dit ouvert à tous. Il appelle à une mobilisation générale à partir du 9 Juin prochain. « On doit protester jusqu’à obtenir le départ de Jovenel Moïse, s’il ne le fait pas dans trois jours », appelle l’ancien conseiller politique de René Garcia Préval.

Le moment est venu, selon lui, de mettre de côté les divergences politiques. Sinon, prévient-il, il n’y aura pas ce changement tant souhaité.

Fanel Delva

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *