Haïti/Justice

Le Chef de l’Etat haïtien a rejeté d’un revers de main sa part de responsabilité dans le gaspillage des fonds Petrocaribe. Jovenel Moise lors d’un discours prononcé à l’académie de police, invite ses protagonistes au dialogue.

Merci 12 Juin 2019((journalistelibre.com)).- C’est un Jovenel Moise consterné qui s’est adressé à la population dans le cadre des 24 ans d’existence de la Police nationale d’Haïti. Le Chef de l’Etat a implicitement critiqué certains éléments du second rapport d’audit, produit par la Cour Supérieure des comptes et du contentieux administratif.

{…} un dossier d’une si grande importance ne devrait pas être utilisé à des fins politiques, a martelé le premier citoyen de la nation, soulignant qu’il détient tous les documents de contrats de la compagnie qu’il dirigeait alors qu’il n’était pas encore dans la politique active encore moins Président de la République.

“Prezidan nou an pa nan koripsyon”, déclare Jovenel Moise qui persiste et signe que les dilapidateurs des fonds Petrocaribe, devront à coup sûr répondre de leurs actes par devant la justice, indiquant que le procès Petrocaribe doit suivre les procédures tracées par la législation haïtienne.

Lionel Louidor

louidorlionel@yahoo.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *