Haïti /Corruption

En marge de sa participation à la cérémonie officielle des 24 ans d’existence de la Police nationale d’Haïti, le Président Jovenel Moise a dans son discours rejeté d’un revers de main les accusations portées contre lui, en rapport à son implication dans la dilapidation des fonds Petrocaribe.

Mercredi 11 Juin 2019 ((Journalistelibre.com)).- C’est un Jovenel Moise consterné qui s’est adressé à la nation en présence du Haut commandement de la PNH. Le Chef de l’Etat a implicitement dénoncé le dernier rapport d’audit réalisé par la Cour supérieure des comptes et contentieux administratif, soulignant qu’un dossier d’une si grande importance pour la nation ne peut être utilisé à des fins politiques.

“Prezidan nou an, pa nan koripsyon” a martelé le premier citoyen de la nation, arguant que les documents sont disponibles. Jovenel Moise a précisé qu’il n’avait pas encore été élu président de la République lorsqu’il était à la tête de la compagnie Agritrans, et encore moins il n’était pas dans la politique active {…}, un peu comme pour minimiser la réaction des politiques qui réclament sa démission.

Jovenel Moise persiste et signe que la justice devra sévir contre tous les dilapidateurs des fonds Petrocaribe, il appelle ses adversaires politiques à emprunter la voie du dialogue au profit des intérêts supérieurs d’Haiti.

Lionel Louidor

louidorlionel@yahoo.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *