Haïti/Politique

Le sénateur Antonio Cheramy dénonce une tentative du Président de la République visant à favoriser une nouvelle intervention des forces étrangères en Haïti.

Mardi 22 octobre 2019((journalistelibre.com)).- L’aide humanitaire sollicitée par Jovenel Moïse est un prétexte pour inviter des forces étrangères à venir prendre le contrôle du pays, déplore le sénateur de l’Ouest.

Antonio Cheramy fait savoir que l’accompagnement logistique sollicité par le premier mandataire de la nation est une stratégie pour faire venir des étrangers armés sur le sol national, comme tel a été le cas avec les mercenaires.

Il informe que des les jours qui viennent l’opposition politique fera le nécessaire pour contraindre Jovenel Moïse à faire marche arrière.

Lionel Louidor

louidorlionel@yahoo.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *