Haïti/Politique

L’ex sénateur Rudy Heriveaux s’en prend aux acteurs de l’opposition politique qui réclament le départ sans condition du Président Jovenel Moïse. L’ancien ministre de Communication du PHTK accuse les opposants au Pouvoir de vouloir violer les principes démocratiques qui exigent qu’un élu soit uniquement remplacé par un élu.

Lundi 14 octobre 2019((journalistelibre.com)).- Intervenant au micro de radio Métropole, le porte-parole du Parti Ayisyen tet kale minimise le document de 6 pages rédigé par des organisations de défense des droits humains de concert avec des structures de la société civile en guise de feuille de route soumise à cette commission qui a pris fonction la semaine écoulée, dont la mission serait de planifier un départ ordonné du Chef de l’Executif.

L’ancien sénateur Rudy Heriveaux affirme que Jovenel Moïse serait prêt à échanger avec les leaders de l’opposition, et s’engage à faire des concessions en vue de mettre un terme à cette crise qui a trop longtemps durée.

Le Président Jovenel Moïse reconnaît la dimension de la crise et veut à tout prix engendrer un dialogue national. Pas question de jeter l’éponge selon l’ancien élu “Lavalas” arguant que la démission exigée par l’Opposition relève d’une illusion.

Lionel Louidor

louidorlionel@yahoo.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *