Haïti/Justice

Nouvelle réaction sur le dossier des mercenaires livrés à la justice américaine par les autorités judiciaires haïtiennes, l’un des conseillers du Palais national a fait savoir que la présidence n’est pas informée du départ de ces derniers pour les États Unis.

Jude Charles Faustin, conseiller de Jovenel Moise dédouane la présidence dans ce dossier qui scandalise la justice haïtienne, il a indiqué qu’il revient aux responsables de la justice de s’exprimer sur cette affaire(…)

Par ailleurs, Pascal Adrien porte-parole du Chef du gouvernement a de son côté nié toutes implications du Premier ministre dans ce dossier, arguant que le PM était la cible des mercenaires.

Présison que suivant le code pénal haïtien seul le ministre de la justice, membre du cabinet ministériel, a la prérogative de signer pour l’extradition vers un autre pays d’un individu en contravention avec la justice haïtienne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *