Le géant morceau de bois est incendié par des individus non-identifiés dans la ville de Wanaminthe, dans le Nord-Est du Pays. « Le maire de la ville entend conserver les cendres de ce bois qui pesait 500 Kg, après les constats d’un juge de Paix », confie Harry Nicolas, dit « Mèt Fèy Vèt », contacté par JournalisteLibre.

Depuis un certain temps, on courait la rumeur que le « fameux bois » était responsable du mal du Pays. On faisait même croire qu’il servait à consolider le pouvoir des « Tèt Kale », par sa portée mystique. Cependant, pour l’initiateur de l’événement,« Mèt Fèy Vèt », l’idée était de montrer que l’Unité de tous les Haïtiens pouvait sortir le Pays du chaos. « C’est dommage que tout le monde ne comprenne pas ce symbolisme. C’était le fruit de trente (30) années de réflexion parties en fumée », se plaint Harry Nicolas.

L’initiative « Kita Nago », un événement qui avait mobilisé tout le Pays en 2013. Plusieurs artistes et autres personnalités publiques y avaient apporté leur soutien. Harry Nicolas avait été reçu au parlement Haïtien, en ce sens. Ce fameux bois, qui avait traversé des Irois, dans le département de la Grand-Anse, à Wanaminthe dans le Nord-Est, était entreposé dans un espace fermé de la ville.

La Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *