Haïti/Politique

L’animal politique sort ses griffes, et passe dans l’opposition. Il l’annonce dans un Tweet publié sur son compte officiel. . « Pour Mon Pays, ma solidarité, qui a été totale, a cédé pour une opposition éclairée et constructive », dit Joseph Lambert, sans langue de bois, avant d’ajouter : « L’opposition politique a un sens. Elle pousse le pouvoir à faire mieux, si elle ne le renverse pas ».

Joseph Lambert fait ses adieux à l’équipe au pouvoir, à un moment où la séance de mise en accusation de Jovenel Moïse peine à avoir lieu. L’élu du Sud’Est, aujourd’hui, rejoint le mouvement de ceux qu’il savait indexer comme des hommes qui voulaient empêcher l’avancement du Pays. Pourra t-il apporter son aide à l’opposition qui ne réunit plus la grande foule, lors des récents mouvements de rues ?

À noter que Joseph Lambert apportait son soutien depuis la première version des « Tèt Kale » comme conseillé de Michel Joseph Martelly. Il avait comme collègue Youri Latortue. Aujourd’hui, les deux compères se rejoignent dans les rues, comme des opposants à Jovenel Moïse, pendant la deuxième version des « Tèt Kale ».

Fanel Delva

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *