Haïti/Gouvernance

Le premier ministre ad intérim Jean Michel Lapin estime nécessaire qu’un dialogue puisse être engagé entre tous les secteurs de la vie nationale en vue de parvenir à un amendement de la Constitution 1987.

Vendredi 29 mars 2019.- Intervenant ce vendredi au micro de radio Métropole, le Chef du gouvernement plaide en faveur d’un amendement de la Constitution s’il faut parvenir au développement et à la stabilité du pays.

” Cela fait environ 32 ans depuis que nous avions adopté cette Constitution, l’expression du refus à la dictature, 32 ans plus tard le pays marche à reculons”, selon Jean Lapin.

Le PM ai a évoqué que sous la dictature des Duvaliers, les services de base tels que l’eau potable, l’électricité et la sécurité existaient.

Un dialogue national entre tous les secteurs de la vie nationale autour d’un éventuel amendement de la Constitution serait bien apropos selon le Chef de la Primature.

Lionel Louidor

louidorlionel@yahoo.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *