Haïti/Politique

La séance de ratification du premier Ministre nommé toujours dans l’impasse, les sénateurs de l’opposition ont pour une fois de plus perturbé la déroulement des assises.

Mardi 14 mai 2019.- Muni d’un porte-voix, le sénateur Antonio Cheramy s’en prend à ses collègues de la majorité, indiquant ironiquement que Jovenel Moise n’aura plus à soudoyer ses pairs pour obtenir un vote favorable de la part des parlementaires majoritaires.

Le sénateur Patrice Dumont, mécontent exige des explications relatives à l’accusation de son collègue de l’Ouest. Don Kato ne veut pas obtempérer et dans la salle de séance c’est la pagaille.

De son côté, l’élu de Lavalas, Rica Pierre recommande à Jean Michel Lapin de compléter son cabinet avant de présenter l’énoncé de sa politique générale.

Cette situation a suscité la colère du sénateur Joseph Lambert. L’élu du Sud’Est a exhorté les parlementaires minoritaires à entendre la voix de la raison. Don Kato n’en démorde pas. Offusqué, le parlementaire proche du Pouvoir, a attaqué physiquement son collègue Rica Pierre, soudain la salle de séance se transforme en un véritable terrain de combat.

Dépassé par les événements, Carl Murât Cantave qui présidait la séance s’empresse d’annoncer la levée de la séance.

Lionel Louidor

louidorlionel@yahoo.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *