Haïti/Justice

Contrairement aux attentes de l’opinion publique sur le sort réservé aux 7 mercenaires extradés par la justice haïtienne vers les États Unis d’Amerique, les autorités judiciaires des USA n’ont retenu aucune charge contre ces individus qui n’ont pas à s’inquiéter d’une éventuelle poursuite judiciaire selon le Miami Herald.

Vendredi 21 février.-La nouvelle est annoncée comme un coup de poignard dans le dos, les mercenaires lourdement armés appréhendés par la PNH dimanche soir aux alentours de la Banque de la République d’Haiti sont les seuls gagnants dans ce scénario de mauvais goût(…)

“Les 7 étrangers épinglés par la police nationale d’Haïti étaient engagés comme sécurité par un homme d’affaires qui prête ses services au gouvernement haïtien”, a informé le journal.

Cette information vient implicitement rejeter les 2 premiers indices stipulant d’une part que c’était une tentative de braquage présumé et d’autre part une tentative de meurtre qui aurait visée le premier Ministre Jean Henry Céant.

Signalons que les sénateurs prévoient d’auditionner lundi 25 février, le Conseil supérieur de la police nationale qui devra s’expliquer sur l’extradition des 7 mercenaires vers les USA sans qu’ils n’aient été entendus par le parquet du tribunal civil de Port-au-Prince.

Lionel Louidor

louidorlionel@yahoo.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *