Haïti/Politique

Pour une nième fois Jovenel Moïse a fait échec dans sa quête vers un dialogue franc avec l’opposition radicale qui ne jure que par sa démission.

Vendredi 20 décembre 2019((journalistelibre.com)).- Aucun des acteurs politiques invités au Palais national pour dialoguer autour de l’accord Marriott n’a répondu à l’invitation du Chef de l’Executif.

Si pour des politiques comme Éric Jean Baptiste et le sénateur Joseph Lambert, respectivement leaders du RDNP et du CONA, n’étant pas signataires de l’accord Marriott ils estiment n’être pas en droit de discuter sur un document qu’ils n’avaient aucunement apposé leurs signatures, pour le reste c’est en effet le contraire.

…Pas question de s’asseoir avec Jovenel Moïse en dehors d’un agenda de dialogue bien défini a laissé entendre André Michel qui exige que le mandat du premier citoyen de la nation soit mis sur la table des discussions.

Par ailleurs Jude Charles Faustin, conseiller du président de la République affirme que l’Executif prend acte du refus de dialoguer des acteurs de l’opposition.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *