Haïti/Politique

La manifestation organisée par une frange de l’opposition ce jeudi pour continuer d’exiger le départ du Chef de l’Etat haïtien n’a pas fait de recette, les organisateurs pointent du doigt l’Executif qu’ils accusent avoir versé des pots-de-vin à certains acteurs de la structure de l’opposition dite démocratique en vue de faire échec au mouvement.

Vendredi 08 mars 2019.-Ils étaient moins d’une centaine à se réunir ce jeudi au pied de la statue de jean Jaques Dessalines au Champ de Mars, l’objectif était de relancer la mobilisation contre le pouvoir en place.

A la grande surprise de Moise Jean Charles qui s’apprêtait à rejoindre les manifestants pour donner des directives, la population n’a pas répondu à cette annonce l’Invitant à gagner les rues en grande quantité, comme ça a été le cas au début de mois de février dernier.

Étonné, le leader du parti politique “Pitit Desalin s’était obligé de rebrousser le chemin sans qu’il n’ait eu le temps de donner des consignes (…)

La manifestation de ce jeudi s’inscrit dans le cadre d’une série échouée depuis tantôt 2 semaines, les acteurs de l’opposition politique envisagent de concerter afin de revoir leur stratégie pour une meilleure relance du mouvement.

Lionel Louidor

louidorlionel@yahoo.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *