Haïti/Gouvernance

Le DG de l’Unite de Lutte Contre la Corruption invite les parlementaires sortants à faire la déclaration finale de leurs patrimoines avant le délai imparti par la Constitution haïtienne.

Mardi 21 janvier 2020((journalistelibre.com)).- Me Claudy Gassant brandit l’article 8.1 de la loi mère du pays pour appuyer sa recommandation.

Les élus du Corps législatif doivent nécessairement faire la déclaration de leurs patrimoines 30 jours avant leurs rentrées en fonction et 30 jours après la fin de leurs mandats soutient l’ancien commissaire de Port-au-Prince.

Passé ce délai les concernés sont passibles de sanctions a fait savoir le Directeur général de l’ULCC.

Lionel Louidor

louidorlionel@yahoo.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *