Haïti/Politique

Faute de quorum, la séance de mise en accusation du Président Jovenel Moïse mise en continuation qui devait se tenir ce lundi au niveau de la Chambre basse est reportée sine die.

Lundi 12 août 2019((journalistelibre.com)).- Il était environ 11h du matin quand le président de séance, Garry Bodeau ordonne le premier appel nominal. 54 députés avaient répondu à l’appel.

Trente (30) minutes plus tard, un deuxième appel nominal et le nombre a augmenté de 6, soit, 60 députés présents dans la salle. Cependant la séance n’a pu se tenir en raison d’une situation de tension enregistrée aux alentours du Parlement.

Les parlementaires seraient pris de panique en raison des tirs nourris et jets de pierres dans les parages du bâtiment.

Après avoir consulté les représentants des blocs, le député Garry Bodeau a pris la resolution de mettre en continuation la séance devant conduire à la mise en accusation du Président de la République, sans qu’il n’ait fixé une nouvelle date pour la reprise des assises.

Lionel Louidor

louidorlionel@yaoo.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *