Haïti/Justice

Les députés de l’opposition semblent avoir obtenu gain de cause. Le président dans la chambre basse, Garry Bodeau, décide finalement d’insérer la demande des députés opposants dans l’ordre du jour pour la prochaine séance.

Les députés reprochent le président de corruption, après le deuxième rapport de la Cour des comptes, indexant Jovenel Moïse dans le dossier Petrocaraibe. Ils évoquent également l’affaire des sept mercenaires pour soutenir leur position.

Dans un Tweet publié ce 1er Août, le président de la Chambre des députés annonce que la séance de mise en accusation aura lieu le mercredi 7 Août prochain. Une information confirmée par le député Déus Deronneth sur son comte Tweeter également. Cette décision tant souhaitée par plusieurs collègues députés, estimant que Jovenel Moïse n’est pas digne de diriger le Pays

À noter que les députés de l’opposition ne sont pas majoritaires. Pour certains, la cause est perdue d’avance. Pour d’autres, tout peut arriver.

Fanel Delva

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *