Haïti/Politique

Le notaire Jean Henry Céant a assigné ce mercredi au Tribunal des référés, le président de la Chambre basse, Garry Bodeau qui présidait la séance ayant conduit à sa révocation lundi dernier, pendant que lui et quelques membres de son cabinet étaient dans la salle de séance au niveau du Sénat. Les sénateurs qui lui avaient convoqué pour répondre sur la situation d’insécurité qui prévaut dans le pays.

Mercredi 20 mars 2019.- le leader de “Renmen Ayiti” essaie par tous les moyens de sauvegarder son poste quoique officiellement les honorables députés ont mis fin à son mandat à la tête du gouvernement.

Jean Henry Céant dénonce le caractère illégal de l’action posée par les députés et demande à la Cour supérieure des comptes de déclarer nul et non avenu la motion de censure dont il fait l’objet.

Par ailleurs l’interpellation mise en continuation par le bureau du Sénat n’a pas eu lieu comme annoncé par le président du Grand corps Carl Murât Cantave, des sénateurs dont leurs présences avaient été remarquées, étaient là rien que pour discuter de la démarche d’exhorter le Bureau à adopter des mesures en vue de pallier cette crise en devenir qui risque de fragiliser d’avantage la relation entre les deux branches du parlement haïtien(…)

Lionel Louidor

louidorlionel@yahoo.fr

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *