Haïti/Politique

Le président du Grand Corps est sorti de son mutisme après plusieurs semaines de turbulences politique en Haïti tant au niveau des rues de la Capitale qu’au niveau du Sénat haïtien, où aucune séance n’a jusqu’à date pu avoir lieu en raison des litiges entre les blocs représentés au Sénat. Carl Murât Cantave invite les élus des trois pouvoirs de l’Etat à écourter leurs mandats afin de favoriser une issue à la crise qui sévit en Haïti.

Mardi 08 octobre 2019((journalistelibre.com)).- C’est un président du Sénat inquiet qui s’est adressé ce mardi aux représentants des trois Pouvoirs de l’Etat. Au train où vont les choses, le sénateur Carl Murât Cantave prédit une intervention des forces militaires internationales si rien n’est fait pour résoudre la crise.

L’élu de l’Artibonite qui critique vivement l’incompétence du Chef de l’Executif, qualifie de légitime les revendications des manifestants qui réclament le départ de Jovenel Moïse.

“Tous les mandats doivent être reconsidérés s’il faut retourner à la normale”, a affirmé le président du Sénat dont le mandat sera arrivé à terme au deuxième lundi du mois de Janvier.

Lionel Louidor

louidorlionel@yahoo.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *