Haïti/Politique

Le boycottage de la séance de ratification du premier Ministre nommé Jean Michel Lapin par les parlementaires du groupe des 4 a soulevé le mécontentement de la majorité au Sénat. C’est le cas du sénateur Joseph Lambert qui qualifie de mercenaires parlementaires, ses collègues de l’opposition.

Jeudi 30 Mai 2019 (Journaliste Libre)).-Il a seulement fallu écourter les propos grossiers de la sénatrice Dieudonne Luma à l’encontre des parlementaires de l’opposition, pour comprendre que le coup porté par le groupe des 4 à la majorité, n’a pas été bien digéré.

De son côté le sénateur du Sud-est, Joseph Lambert dit déplorer le fait qu’il n’existe aucune garantie de sécurité dans l’enceinte du Parlement pour tenir une séance, en raison des agissements de ses collègues de la minorité. Il dénonce l’irruption au Sénat des hommes armés accompagnant le groupe des 4, au moment où ils dispersaient les matériels de la salle de séance.

“Ce sont des mercenaires parlementaires”, a martelé l’élu du Sud, qui critique vivement le comportement de ses collègues de l’opposition.

Parallèlement, le sénateur Jean Renel Sénatus applaudit des deux mains l’action posée par le groupe des 4. Youry Latortue a quand à lui plaidé en faveur d’un franc dialogue entre l’Executif et l’institution parlementaire.

Lionel Louidor

louidorlionel@yahoo.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *