Haïti/Religion

Les élections pour élire un nouveau leadership à la tête de la Fédération protestante d’Haiti sont prévues au 31 Mai 2019. Le pasteur titulaire de l’église MEBSH de Côte-plage, Samson Dorelas Dorelien se lance dans la course et veut devenir le prochain président de la FPH.

Jeudi 22 Mai 2019.- Créée pour porter la voix des protestants haïtiens, du coup défendre les intérêts du secteur, la Fédération protestante d’Haiti aura été l’objet ces dernières années, de vives critiques de la part de certains leaders du milieu qui n’ont pas cessé de dénoncer la gestion de Sylvain Exantus, actuel président de l’institution, qui en effet était à son troisième mandat.

D’aucun diront que les intérêts du secteur n’ont jamais été, ou du moins n’ont pas été assez visibles dans les prises de position des dirigeants de la FPH depuis sa création. Le Conseil national spirituel des églises protestantes d’Haiti (CONASPEH), la Ligue des pasteurs du Nord sont autant de structures parallèles qui ont souvent eu des opinions contraires par rapport à certaines prises de position de la Fédération protestante d’Haïti.

Arrivé en fin de mandat, le révérend Sylvain Exantus devra céder sa place à un nouveau président qui sortira de ces élections prévues au 31 Mai 2019 prochain, et parmi les aspirants figure le titulaire de la MEBSH de Côte-plage, Samson Dorelien Dorelas.

Reconnu pour son sens de créativité, le leader de la MEBSH se révèle un concurrent redoutable dans cette course présidentielle. Samson Dorelas Dorelien a, depuis son installation à la tête de la MEBSH de Côte-plage, redynamiser les institutions telles: Le Centre d’Etude Lumière et l’Ecole normale Lumière, bien que sa démarche de mettre une annexe de l’Université lumière à Carrefour avec un nouveau recteur, alors que pasteur Chavanne Jeune est le recteur de l’institution, n’a pas été bien vue par certains acteurs du secteur.

Samson Dorelas Dorelien, serait il l’homme qu’il faut pour la Fédération protestante dans ce contexte de crise de confiance ? Aura-t-il le charisme essentiel pour mener à bien le fonctionnement de la FPH s’il serait élu président ? Est-il doté des compétences nécessaires pour diriger une institution d’une telle envergure ?(…) le moins qu’on puisse dire est que l’avenir seul a les réponses à ces questionnements.

Lionel Louidor

louidorlionel@yahoo.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *