À l’appel des artistes et certains membres du secteur protestant, plusieurs milliers de personnes ont manifesté dans les rues de Port-au-prince ce dimanche 20 Octobre 2019, pour exiger la démission du Président Jovenel Moïse. Par ce mouvement, ces hommes, femmes et enfants denoncent la corruption, le chômage, l’insécurité et l’incapacité du Chef de l’Etat à diriger le pays.

Dans une ambiance carnavalesque, vêtus de maillot blanc pour la plupart, les protestataires crachent leur colère face au régime en place. Ils estiment que le Président Jovenel Moïse est un corrompu, qui avait participé dans la dilapidation des 4 milliards de dollars des fonds Petrocaribe. Suivez mon départ et non Suivez mon regard, peut-on lire sur certains pancartes.

Cette ènième manifestation à Port-au-prince reunit également des fidèles protestants. Ayant à leur tête le prophète Markenson Dorilas, les protestataires appellent a la demission de Jovenel Moïse.

Des enfants, eux aussi, avaient leurs revendications. « Nous avons besoin d’une école normale », peut-t-on lire sur l’une des affiches brandits devant les caméras. Cela fait déjà plus de cinq (5) semaines depuis qu’ils ne peuvent profiter de la rentrée scolaire pour l’année académique 2019/2020. Et personne, pas mêmes les autorités en place, ne peut garantir la reprise des activités scolaires.

Les artistes se sont donnés rendez-vous encore ce dimanche. Ils promettent de manifester tous les dimanches, jusqu’à ce que le Chef de l’État plie bagage. Des religieux de l’Eglise Catholique projettent de manifester à Port-au-Prince le Mardi 22 Octobre, afin d’exiger, eux-aussi, la démission de Jovenel Moïse.

Fanel Delva

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *